Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Soul King Brook : La révé­la­tion choc!

Dans Actualité Par

Le Soul King Brook World Tour s’est achevé hier sur l’ar­chi­pel Sabaody de façon aussi soudaine qu’in­croyable, lais­sant les quelques 6000 spec­ta­teurs venus accla­mer la super­star inter­na­tio­nale de la Soul Music dans un mélange de désar­roi, de colère et d’ap­plau­dis­se­ments. Le célèbre musi­cien a quitté la scène pour repren­dre… son ancienne vie de pirate.

Si la vie du Soul King était un roman, elle n’au­rait pas pu se termi­ner diffé­rem­ment. Hier dans l’après-midi sur l’ar­chi­pel Sabaody, situé non loin de Mari­neFord, et devant plus de 6000 personnes venues voir leur idole, la vedette inter­na­tio­nale de la chan­son Brook a créé la stupeur en révé­lant non seule­ment son passé de pirate mais égale­ment son appar­te­nance à l’équi­page de Luffy au chapeau de Paille, dont il a par ailleurs confirmé la survie. De quoi alimen­ter la légende du chan­teur pour les décen­nies à venir.

C’est à la fin d’un show de presque deux heures que tout a commencé, lorsque des offi­ciers de la Marine ont fait irrup­tion dans la salle en présen­tant un avis de recherche, accu­sant Brook de pira­te­rie et d’ap­par­te­nance à l’équi­page de Monkey D. Luffy. La star ne niera pas, et confir­mera même la chose au micro quelques instants plus tard. « Luffy au chapeau de paille serait mort ? Foutaises ! » clamera-t-il haut et fort, confir­mant ce que le monde a depuis appris avec stupeur, à savoir la survie du pirate au chapeau de paille, supposé décédé depuis la Guerre du Sommet.

Dans la salle, la confu­sion la plus totale règne : le propre mana­ger du chan­teur le menace d’une arme à feu sur scène pendant qu’une horde de fans déchai­nés, visi­ble­ment peu boule­ver­sés par les révé­la­tions concer­nant le passé crimi­nel de leur idole, se rue sur la Marine pour les empê­cher pure­ment et simple­ment d’ar­rê­ter Brook. Celui-ci ira même, nouveau pied-de-nez aux auto­ri­tés, jusqu’à inter­pré­ter une dernière chan­son.

La suite aura été tout aussi impro­bable puisque le chan­teur, qui avait mani­fes­te­ment prévu l’évé­ne­ment, a réussi à s’échap­per de façon spec­ta­cu­laire du dôme en emplis­sant la salle de fumi­gène, lais­sant un audi­toire aussi perplexe que boule­versé.

Les Hautes Auto­ri­tés de la Marine n’ont pour le moment aucune idée de l’en­droit où se cache l’an­cien Soul King. La proba­bi­lité qu’il soit allé rejoindre son capi­taine est toute­fois grande, Monkey D. Luffy ayant été offi­ciel­le­ment iden­ti­fié sur l’ar­chi­pel Sabaody hier dans l’après-midi. C’est donc désor­mais offi­ciel : Brook n’est aujourd’­hui plus le Soul King, mais bel et bien un pirate à la prime de 33.000.000. Qu’on se le dise.

Originaire de South Blue, Carol Frip obtient un doctorat en sciences politiques. Elle se voit décerner le prix Goucon en 1517 pour son livre "Le dessous des Révolutionnaires", écrit après un séjour clandestin à Centaurea (SB) pour rencontrer rebelles, soldats, et civils en se fondant dans la population locale. Ces cinq dernières années, elle a passé son temps à arpenter, en toute indépendance, ces pays en guerre où l'on ne donne pas la parole aux populations sur place. Après avoir été correspondante à Alubarna pour le Sandy Post, elle rejoint le GrandLine Times en avril 1521.

Egalement dans Actualité

Coup d’Etat à Phar­ros

Comme on pouvait le craindre, l’ar­mée Révo­lu­tion­naire profite plei­ne­ment de la chute
Aller en Haut