Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Amiral en Chef Saka­zuki

Dans Archives, Rivalité des Amiraux Par

La Marine vient enfin de se doter offi­ciel­le­ment d’un nouvel Amiral en Chef en la personne de Saka­zuki. L’ex-Amiral Akainu sera intro­nisé dès samedi.

La violente riva­lité qui faisait rage depuis main­te­nant trois semaines entre les deux Amiraux de la Marine vient fina­le­ment d’ar­ri­ver à son terme. Suite à un affron­te­ment de 10 jours entre les deux hommes, l’is­sue semble claire et le problème réglé : Akainu est le grand vainqueur. C’est ce que l’on a appris ce matin grâce à une dépêche de l’Agence Mondiale de Presse (AMP). Aucun détail sur la nature du duel qui a opposé les deux hommes n’a cepen­dant été révélé.

Suite aux violentes décla­ra­tions entre les deux préten­dants à la succes­sion de Sengoku, et après l’échec cuisant de la Média­tion Tsuru, il était entendu que seul un duel pouvait parve­nir à mettre un terme à cette lutte intes­tine. Les moda­li­tés de ce duel ne sont pas connues, mais l’on sait cepen­dant qu’il a duré 10 jours et qu’il s’est déroulé en ‘ter­rain neutre’. Si l’on avait pu craindre un combat à mort, le commu­niqué de l’AMP se montre sur ce point très rassu­rant : les belli­gé­rants sont tous deux bien vivants.

Kuzan a accepté sa défaite

Depuis ce matin, c’est une armada de jour­na­listes qui se presse devant le siège de la Marine pour recueillir infor­ma­tion ou commen­taire. L’ami­ral Aokiji, que d’au­cuns annoncent griè­ve­ment blessé, aurait reconnu sa défaite. Il renon­ce­rait à son titre d’Ami­ral et quit­te­rait donc offi­ciel­le­ment la Marine à comp­ter de ce jour. Contrai­re­ment à la tradi­tion, il aurait fait savoir qu’il n’avait nulle­ment l’in­ten­tion de deve­nir instruc­teur.

Les jours à venir seront donc riches en évène­ments, et le GrandLine Times s’en fera l’écho aussi large­ment que possible. Pour le moment, une seule certi­tude : Les prépa­ra­tifs à la passa­tion de pouvoir entre Sengoku et Saka­zuki ont d’ores et déjà commencé.

Eibes Peter est journaliste spécialiste des questions de défense et de stratégie au sein du GrandLine Times depuis 1515. Il a notamment servi comme correspondant militaire pendant les guerres du Royaume Shikkearu, de Centaurea et de Sarayev. Il a reçu plusieurs prix comme le prix Kalache-Nikov en 1517, le prix Zephyr (pour les articles militaires) ainsi que le prix Thompson-Colt (pour ses interviews). Il aura été le correspondant privilégié du GrandLine Times pendant la terrible Guerre du Sommet en 1522.

Egalement dans Archives

Aller en Haut