Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Défi lancé à la noblesse mondiale !

Dans Archives, Divers Par

L’in­ci­dent survenu hier sur l’ar­chi­pel Sabaody (GL), bles­sant griè­ve­ment un membre des Dragons Célestes, n’a pas fini de faire parler de lui. Tout comme l’au­teur du scan­dale, le désor­mais tris­te­ment célèbre Monkey D. Luffy.

La Haute Noblesse Mondiale possède un statut sacré. Les descen­dants des 20 Royaumes, fonda­teurs histo­riques du Gouver­ne­ment Mondial, possèdent des droits inalié­nables recon­nus de tous, et provoquer l’un d’eux est certai­ne­ment le plus haut crime qui puisse se perpé­trer aujourd’­hui. C’est pour­tant ce qu’a choi­sit de faire le sinistre Monkey D. Luffy, surnommé Luffy au chapeau de paille, sur l’Ar­chi­pel Sabaody il y a de cela cinq jours.

SaintCharlos

C’est lors d’une vente aux enchères située sur le Grove 1 que l’in­ci­dent a eu lieu, un assaut que les témoins de la scène quali­fie­ront d’une « violence insou­te­nable ». Le pirate Luffy au Chapeau de Paille a pris à partie puis sauva­ge­ment frappé au visage le Très Noble St. Char­los, provoquant une panique totale parmi les ache­teurs, choqués par la portée d’un tel geste. Tentant par la suite de s’en­fuir en échap­pant aux soldats de la Marine arri­vés quelques minutes seule­ment après l’in­ci­dent, Monkey fut rejoint dans sa rébel­lion par deux autres pirates, eux aussi célèbres pour leurs méfaits, Eustass Kidd et Trafal­gar Law – sans que l’on sache si une alliance entre ces trois équi­pages avait été scellé aupa­ra­vant.

L’agres­sion s’est alors trans­for­mée en véri­table champs de bataille, lors duquel de très nombreux offi­ciers de la Marine seront repor­tés bles­sés. Au milieu du combat, le Très Noble St. Roswald, père du Très Noble St. Char­los, a lui aussi été agressé et roué de coups par l’équi­page du Chapeau de Paille.

L’Ami­ral Kizaru, dépê­ché immé­dia­te­ment sur place, a procédé à l’ar­res­ta­tion sur l’ar­chi­pel de 500 pirates, qui selon toute vrai­sem­blance seront conduits sur l’île judi­ciaire d’Enies Lobby dans les prochains jours afin d’y être jugés et condam­nés. Parmi les 500 ne semblent toute­fois pas figu­rer le Chapeau de Paille ou son équi­page, qui parait avoir réussi à prendre la fuite – aidés selon certaines sources par un mysté­rieux vieil homme dont l’iden­tité, et surtout l’exis­tence, reste à confir­mer.

Des sanc­tions (sans doute une mise à jour de leurs primes) seront sans aucun doute pronon­cées à l’en­contre des malfai­teurs d’ici peu. Ajou­tons que le rapport d’in­ci­dent ne mentionne ni Trafal­gar Law, ni Eustass Kidd, toujours recher­chés morts ou vif pour 200,000,000 et 315,000,000 respec­ti­ve­ment.

Fils d'un militaire de carrière, Altaïr Pliskin est né à Marineford, mais grandit au royaume Shikkearu (GL), où le père est muté. Il y fait des études classiques et obtient une licence en lettres avant que n'éclate la guerre. Le père meurt au combat et la famille s'installe à Atenopolis (GL). Il intègre en tant que pigiste la rédaction du quotidien Le Pays, puis travaille cinq ans pour l'Agence Mondiale de Presse (AMP) et peaufine son apprentissage du métier. Il intègre la rédaction du GrandLine Times en 1520.

Egalement dans Archives

Aller en Haut