Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Sexy scan­dale à Water 7 !

Dans Archives, Divers Par

C’est une bien mauvaise idée qu’a récem­ment eu le maga­zine de charme Sexy GrandLine en publiant en couver­ture de l’un de ses numé­ros, et en tenue très peu profes­sion­nelle, rien de moins que l’an­cienne secré­taire du maire de Water 7, le désor­mais très contra­rié Iceburg.

L’af­faire a fait rire jusque dans les foyers et anime désor­mais les discus­sions des diffé­rents marchés de la ville aqua­tique. Car si Kalifa avait mysté­rieu­se­ment quitté ses fonc­tions après les évène­ments surve­nus à Water 7 il y a quelques mois, personne ne pensait avoir de ses nouvelles par le biais d’un maga­zine de charme. « je ne la connais­sais pas si libé­rée » nous livre un passant amusé, « elle qui parais­sait toujours si froide derrière ses tailleurs stricts ! ».

Toute­fois, la plai­san­te­rie n’est pas été appré­ciée de tout le monde, et l’an­cien employeur de la secré­taire ne déco­lère pas. «  Je suis abso­lu­ment outré par le manque total de déon­to­lo­gie dont a fait preuve ce maga­zine pervers  », nous a confié Iceburg, qui compte bien porter cette affaire devant les tribu­naux. « La publi­ca­tion de ces clichés est évidem­ment une arme poli­tique visant à me tour­ner en ridi­cule, et je ne compte pas rester sans réagir. C’est un véri­table scan­dale !  ».

Contac­tée par Den Den Mushi ce matin, la rédac­tion du maga­zine Sexy GrandLine affirme ne pas comprendre la réac­tion jugée ‘exces­si­ve’ d’Ice­burg. « L’idée que nous puis­sions utili­ser cette série de photos à des fins poli­tiques est, plus qu’une absur­dité, une véri­table insulte. C’est volon­tai­re­ment que Kalifa s’est présen­tée à notre rédac­tion, et celle-ci a été dûment rému­né­rée, comme chacun de nos modèles  » s’est empressé de répondre Mr. Tynf, le direc­teur de rédac­tion. «  qu’I­ce­burg s’en prenne à son ancienne secré­taire, pas à nous !  » a-t-il ajouté.

Le Sexy Grand­line se vendant à des milliers d’exem­plaires sur GrandLine, il y a fort à parier que les réper­cus­sions média­tiques de ce scan­dale sauront satis­faire l’équipe marke­ting du maga­zine, et nous appre­nons déjà que le coupable photo­graphe a reçu une jolie prime pour son « profes­sion­na­lisme » ! A quand des photos d’of­fi­ciers de la Marine, afin de faire explo­ser les ventes ?

Après des études de communication, Sophie Nerb décide d'assumer sa passion pour le théâtre et son amour pour son idole Johan Blueford en mettant sa plume au service de l'actualité artistique et people. Elle collabore avec le GrandLine Times depuis janvier 1518.

Egalement dans Archives

Aller en Haut