Démission de l’Amiral en Chef Sengoku

Démission de l'Amiral en Chef Sengoku

Archives – L’après Guerre du Sommet L’Amiral en Chef de la Marine, Sengoku dit « le Bouddha », a présenté sa démission devant le Gouvernement Mondial, a indiqué hier l’Agence Mondiale de Presse, citant un communiqué du service de communication du Gouvernement. Cette démission fait suite à celle du Vice-Amiral Garp, annoncée plus tôt dans la semaine.

C’est devant le Commandant en Chef du Gouvernement Mondial, Kong, que celui qui restera dans tous les manuels d’histoire comme l’homme qui aura mené la Marine à la victoire lors de la récente et tragique « Guerre du Sommet » a officiellement remis sa démission. L’annonce a été rendue publique ce matin à travers un communiqué du service de communication du Gouvernement Mondial, prenant observateurs et spécialistes au dépourvu.

La nouvelle a fait l’effet d’une onde de choc : c’est en effet le second officier de très haut rang de la Marine à quitter ses fonctions, précédé en cela par le départ lui aussi volontaire du Vice-Amiral Garp. Le Gouvernement Mondial a indiqué dans le même communiqué « regretter le départ (de Sengoku)« , tenant néanmoins à « saluer la carrière exemplaire d’une des figures majeures de l’histoire de la Marine » .

Depuis l’annonce de cette démission, les réactions se succèdent. Pour l’Amiral Sakazuki, «Le Monde se doit de rendre hommage à un homme qui a donné sa vie afin de combattre les pourfendeurs de la Justice». La Vice-Amiral Tsuru, Commandant en Second de la Marine et assurant donc l’intérim jusqu’à l’annonce officielle d’un successeur, s’est montré quand à elle un peu plus distancée : «L’homme était grand mais les choses changent, les temps évoluent. S’il estime qu’il est temps de tourner la page, c’est qu’il est temps. C’est une nouvelle ère qui débute, voilà tout». L’Amiral AoKiji a salué pour sa part «quelqu’un de bien», ajoutant qu’il trouvait «dommage de perdre un chef vraiment cool» (sic).

Les raisons de ce départ surprise restent encore largement méconnues, mais certains milieux autorisés avancent l’hypothèse d’une retraite anticipée. D’autre mettent en avant celle d’une possible reconversion politique. Une conférence de presse sera, nous a-t-on dit, organisée dans les jours à venir afin de fournir le motif officiel de cette décision, ainsi que le nom du prochain Amiral en Chef de la Marine. La Vice-Amiral Tsuru est évoquée, ainsi que les Amiraux Kizaru et AoKiji.

Avec la double retraite de Garp et de Sengoku, c’est définitivement une page de l’histoire de la Marine qui se tourne. Les adversaires récurrents et historiques des légendaires pirates Shikki dit le « Lion d’Or » et Gold Roger auront véritablement marqué l’histoire de la sinistre « Age d’or de la Piraterie ». Leurs derniers faits d’armes face à Edward Newgate les font aujourd’hui officiellement entrer dans les livres d’Histoire pour les siècles à venir.

(Avec AMP)

happy wheels

Partagez