Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Sora le Guer­rier des Mers, un phéno­mène à part

Dans Société Par

« Sora le Guer­rier des Mers » s’ap­prête à fêter ses 37 ans d’exis­tence, tandis que le 76ème album relié des aven­tures du super-héros de la Marine sera dispo­nible dans toutes les librai­ries de GrandLine d’ici la fin du mois. L’oc­ca­sion pour nous de reve­nir sur un phéno­mène à part dont la popu­la­rité n’est pas près de s’es­souf­fler.

« Malé­fique Germa 66 ! Au nom de la Justice, je vous arrê­te­rai !  ». Qui n’a jamais lu ou entendu cette phrase si célèbre ? L’his­toire et le person­nage de Sora, ce super soldat de la Marine luttant sans répit contre la sinistre armée du Germa 66, a aujourd’­hui large­ment dépassé le simple phéno­mène jeunesse pour deve­nir, incon­tes­ta­ble­ment, une icône inter­gé­né­ra­tion­nelle.

Les deux premières pages des aven­tures de Sora paraissent pour la première fois en décembre 1487 dans le World Econo­mic Jour­nal, et ce dans une indif­fé­rence assez géné­ra­li­sée. L’idée de publier une bande-dessi­née au sein d’un jour­nal réputé pour son sérieux étonne le lecto­rat de l’époque. Presque quarante après, les choses ont bien chan­gé…

Un succès jamais démenti

Voilà des décen­nies que la popu­la­rité de Sora se main­tient. Si les albums de la bande dessi­née connaissent un succès inégal sur les Quatre Océans, force est de consta­ter que le coura­geux soldat de la Marine demeure l’un des héros les plus popu­laires de GrandLine, où chaque album se vend en moyenne à 1,5 millions d’exem­plaires. Ce sont les valeurs de courage, d’ab­né­ga­tion et de justice qui fédèrent désor­mais les enfants comme leurs parents. Les Hautes Auto­ri­tés n’hé­sitent pas, depuis, à s’ap­puyer sur la noto­riété du person­nage de Sora pour atti­rer des recrues toujours plus nombreuses afin de rejoindre les rangs de la Marine.

Il est à noter, à ce sujet, qu’une partie non-négli­geable de la géné­ra­tion actuelle des offi­ciers et hauts-gradés de la Marine admet ouver­te­ment avoir été influen­cée par la lecture des aven­tures du Guer­rier des Mers. Ce dernier est au moins aussi connu (et presque aussi respecté !) que le Vice-Amiral Garp, dont beau­coup recon­naissent une partie de l’ins­pi­ra­tion du person­nage. De même, comment ne pas lier la mouette iconique accom­pa­gnant Sora dans ses aven­tures avec l’an­cien Amiral en Chef de la Marine, Sengoku ‘Le Boud­dha’, qui avait lui aussi fait de cet animal son emblème ?

Sora le Guer­rier des Mers s’ap­prête donc à fêter ses 37 ans. 37 années de publi­ca­tion qui auront indis­cu­ta­ble­ment – pardon à nos confrères du W.E.J – permis à ce jour­nal d’ac­croître la popu­la­rité qui est aujourd’­hui la sienne. C’est son président, le célèbre et sulfu­reux « Big News » Morgans, qui doit célé­brer !

Fils d'un militaire de carrière, Altaïr Pliskin est né à Marineford, mais grandit au Royaume Shikkearu, où le père est muté. Il y fait des études classiques et obtient une licence en lettres avant que n'éclate la Guerre. Le père meurt au combat et la famille s'installe à Atenopolis (GL). Il intègre en tant que pigiste la rédaction du quotidien Le Pays, puis travaille cinq ans pour l'Agence Mondiale de Presse (AMP) et peaufine son apprentissage du métier. Il intègre la rédaction du GrandLine Times en 1520.

Egalement dans Société

Aller en Haut