Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Troubles météo­ro­lo­giques : un signal d’alerte?

Dans Société Par

Depuis toujours, la météo sur Grand Line a été impré­vi­sible. Cepen­dant, depuis peu, on observe une ampli­fi­ca­tion de certains phéno­mènes. Le profes­seur Ridick Von Brucken­hauer, éminent météo­ro­logue, a parti­cu­liè­re­ment étudié l’Aqua Laguna d’il y a deux ans à Water 7 (GL), bien plus violent qu’à son habi­tude. Nous l’avons rencon­tré.

Rappe­lons que l’Aqua Laguna est de type Tsunami – Raz de marée, et qu’il frappe violem­ment la cité aqua­tique une fois par an. Le profes­seur Von Brucken­hauer nous dit, et déve­loppe longue­ment l’idée dans son ouvrage à paraître cette semaine, que si les phéno­mènes clima­tiques s’am­pli­fient de cette manière, c’est qu’ils sont liés à un dérè­gle­ment engen­dré par les habi­tants de la planète.

Ainsi, et toujours selon les recherches de l’au­teur, les déve­lop­pe­ments tech­no­lo­giques en matière d’éner­gie, prin­ci­pa­le­ment, pour­raient avec le temps atteindre un tel niveau qu’ils pour­raient boule­ver­ser le climat de la planète! Von Brucken­hauer nous explique donc à travers ses écrits et notre rencontre que certains boule­ver­se­ments, tel que le dernier Aqua Laguna, seraient les prémisses d’une crise écolo­gique bien plus gran­de…

Si de nombreux scien­ti­fiques accusent le profes­seur Von Brucken­hauer d’alar­misme « écolo-démago », il est, certes, assez trou­blant de consta­ter que son étude s’ap­puie sur des phéno­mènes réel­le­ment obser­vés. Il nous appa­raît toute­fois impor­tant de souli­gner que les thèses avan­cées par le météo­ro­logue sont loin de faire consen­sus au sein de la commu­nauté scien­ti­fique… Mais que ceci ne vous empêche pas de décou­vrir l’ou­vrage de Von Brucken­hauer, inté­res­sant et perti­nent sur bien des points.

« Météo, puis­sant signal d’alerte » – Ridick Von Brucken­hauer (Ed. Loffant)3500.

Fils d'un militaire de carrière, Altaïr Pliskin est né à Marineford, mais grandit au royaume Shikkearu (GL), où le père est muté. Il y fait des études classiques et obtient une licence en lettres avant que n'éclate la guerre. Le père meurt au combat et la famille s'installe à Atenopolis (GL). Il intègre en tant que pigiste la rédaction du quotidien Le Pays, puis travaille cinq ans pour l'Agence Mondiale de Presse (AMP) et peaufine son apprentissage du métier. Il intègre la rédaction du GrandLine Times en 1520.

Egalement dans Société

Aller en Haut