Sa boutade n’a pas fait rire tout le monde !

Dans Actualité Par

Alors qu’il s’ap­prê­tait à se rendre au royaume Ryugu pour escor­ter offi­ciel­le­ment la délé­ga­tion des Hommes-Pois­sons jusqu’à MarieJoa, le Vice-Amiral Garp s’est, une fois de plus, fait remarquer…

L’anec­dote a été rappor­tée par nos confrères du World Econo­mic Jour­nal. Au moment de quit­ter Néo-Mari­ne­ford pour rejoindre l’île des Hommes-Pois­sons, le Vice-Amiral Garp est accosté par un groupe de jour­na­listes, toujours à l’af­fût d’un bon mot de la part de la Légende de la Marine. Durant l’échange, l’ori­gi­naire du Royaume de Goa, île de Dawn (EB) se retrouve inter­rogé sur les tragiques événe­ments qui ont secoué son pays natal… Et dont il igno­rait tout.

On le rappelle, le Royaume de Goa a récem­ment vécu un terrible drame suite au double décès de son roi et du jeune prince héri­tier, survenu dans des circons­tances aussi inat­ten­dues que suspectes. Depuis 3 mois, le trône est donc occupé par un souve­rain d’une nouvelle lignée en la personne du roi Stelly.

Le Vice-Amiral Garp a-t-il déjà entendu parler de lui ? « Mmh ?! Le seul Stelly que je connaisse là-bas, c’est un morveux pourri-gâté pas foutu de faire ses lacets tout seul ! Si cet abruti devient roi, moi je ne suis plus Vice-Amiral ! Bwah ah ah ah ! ». Lorsqu’un jour­na­liste lui fera remarquer qu’il avait tech­nique­ment déjà démis­sionné de son poste, c’est sur un ton amusé qu’il ajou­tera « Bwa ha ha, c’est vrai, j’avais oublié !! Bah après tout, quit­ter ses fonc­tions ça n’em­pêche pas de travailler quand même, non ? »

L’hi­la­rité fut géné­rale parmi les jour­na­listes présents ce jour-là, et contraste singu­liè­re­ment avec la réac­tion indi­gnée de la famille royale de Goa. C’est par la voie d’Out­look III, père du nouveau monarque assu­rant l’in­té­rim pendant toute la durée de la Rêve­rie, que la réponse du royaume est parve­nue ce matin par dépêche AMP. Dans un commu­niqué très viru­lent, les auto­ri­tés locales s’es­timent « abso­lu­ment scan­da­li­sées par un tel manque de respect, surtout venant de la part d’une figure aussi respec­tée que celle de Garp, citoyen de notre royaume » et exigent « des excuses publiques dans les plus brefs délais ».

De l’avis géné­ral, cette requête aura toute­fois fort peu de chances d’abou­tir, le bagout de le Vice-Amiral étant aussi légen­daire que sa désin­vol­ture. « Ils peuvent toujours se bros­ser !! » nous confiera un gradé proche du Héros, « en 30 ans de carrière, je n’ai jamais vu Garp s’ex­cu­ser de quoi que ce soit ! Deman­dez donc à l’an­cien Amiral en Chef ce qu’il en pense ! »

Avec AMP