Rêverie : Ouverture de la Rêverie sur fond d’inquiétude

//
950 vues
Lecture : 6 min

ÉDITION SPÉCIALE Notre correspondant spécial sur place, Félix, nous fait parvenir depuis Marie Joie les dernières informations en direct de l’événement. Révélations des têtes couronnées, discussions à l’ordre du jour et impressions à chaud, ne manquez rien de ce grand Conseil des Rois grâce à nos articles quotidiens sur le sujet !

Terre Sainte de Marie Joie – Château de Pangée, 13h00.

Nous sommes six journalistes à avoir eu l’honneur d’être choisis par le Gouvernement Mondial afin de rapporter la grande Rêverie. Ce faisant, nous aurons au cours de cette semaine l’immense honneur de pouvoir nous entretenir avec les différentes têtes couronnées présentes en ces lieux. Et comme vous l’imaginez, aucun faux pas diplomatique n’est autorisé ! Nous avons donc eu droit à une formation accélérée sur les différents protocoles en vigueur lorsqu’il s’agit de s’adresser aux Rois et Reines de ce monde.

Mon accréditation officielle et ma carte de presse toujours bien visibles, c’est sous une escorte permanente que nous sommes exceptionnellement autorisés, moi et mes cinq autres confrères, à arpenter les allées somptueuses du château de Pangée. Depuis notre arrivée, je peux confirmer que la sécurité est absolument draconienne, une soldatesque armée étant présente jusque dans les moindres recoins du Palais.

Entrée en matière

C’est dans une ambiance solennelle mais chaleureuse que les 50 dirigeants les plus importants du monde se sont enfin tous réunis hier en fin de journée. L’ensemble des invités avait rendez-vous à 18h00 dans le Hall d’Accueil du Palais pour une collation informelle (et fermée à la presse), permettant à tous les membres en présence de socialiser avant le début des débats. Ce fut l’occasion pour beaucoup des délégations royales de faire connaissance avec leurs homologues. Rappelons également que si certains monarques connaissent déjà l’enceinte prestigieuse du château de Pangée, d’autres la découvrent pour la première fois.

L’événement était certes interdit à la presse, mais une zone mixte avait tout de même été mise en place pour permettre aux délégations disposées à nous rencontrer de répondre à nos questions. Les quelques personnes avec qui j’ai eu la chance de discuter m’ont toutes fait savoir que les mets servis étaient d’une finesse et d’un raffinement exquis.

Que la grande Rêverie débute !

C’est ce matin, à 10h00 précises, que s’est très officiellement ouverte la réunion, qui sera présidée pendant toute la semaine de l’événement par le roi de Ballywood, son altesse Ham Burger.

Mon accréditation officielle m’a permis de visiter la salle des débats avant que les convives ne prennent place. Premier changement notable : l’immense table toute en longueur qui servait encore lors de la dernière Rêverie a été remplacée cette année par une configuration circulaire, bien plus pratique pour que chacun puisse se faire entendre des autres.

La presse a été autorisée a assistée à l’entrée des monarques (sans toutefois pouvoir leur adresser la parole), et chacun a été escorté par le personnel du Palais jusqu’à son siège. Afin de ne causer aucun incident diplomatique, l’attribution des sièges a été tirée au sort. Une fois tout le monde installé, nous avons pu prendre quelques photos – même si un cliché officiel a été produit, le seul autorisé à paraître aujourd’hui dans l’ensemble de vos quotidiens. Bien vite, nous fûmes priés de quitter la salle.

Le reste des discussions s’est évidemment déroulé à huis-clos, et nous ne serons pas autorisés à nous entretenir avec quiconque avant ce soir. Plusieurs de mes confrères et moi-même avons toutefois cru reconnaître un sentiment d’inquiétude assez généralisé, les récents événements sur le Nouveau Monde et l’avancée de Monkey D. Luffy étant déjà sujet à discussions entre certains souverains.