Règlement de comptes parmi les Empereurs ?!

484 vues
Lecture : 3 min

Les répercussions de l’affaire «Chapeau de paille» continuent, non sans une certaine inquiétude chez les observateurs en place dans le Nouveau Monde. Une source interne de la Marine, sous couvert d’anonymat, nous apprend qu’une communication escargophonique entre Kaido et Big Mom aurait été interceptée par la Marine hier en début d’après-midi.

Selon les éléments à notre disposition, les deux Empereurs, pourtant en guerre ouverte depuis des décennies, se seraient mis d’accord pour traquer l’équipage des ‘pirates au chapeau de paille’ et spécialement leur emblématique capitaine, Monkey D. Luffy, qui se dirigerait actuellement vers l’éloigné Pays des Wa. Si cette information s’avérait fondée, cette alliance créerait un précédent propre à déclencher un large conflit dans le Nouveau Monde.

Du côté de New Marine Ford, aucune confirmation n’a été faite pour le moment. Pas de confirmation non plus du côté du Gouvernement Mondial, qui a précisé « se focaliser entièrement sur la Rêverie » et souhaiter « laisser les problèmes militaires entre les mains de la Marine ». Contactée par escargophone ce matin, la base G-F de l’île Front, commandée par le Vice-Amiral Prodi et située non loin de Totto Land, n’a pas non plus corroboré la nouvelle mais s’est tout de même fendue d’un maladroit « nous ne souhaitons pas commenter cette information… heu, cette rumeur !! » qui laisserait à penser que la communication entre les deux terrifiants capitaines pirates a bel et bien eu lieu.

Cette nouvelle ne fait qu’ajouter au climat de tension qui s’installe progressivement sur le Nouveau Monde, avec un équilibre des puissances plus que jamais remis en question par l’expansionnisme grandissant de Monkey D. Luffy. Celui que l’on considère à présent comme le cinquième Empereur pourrait à terme, selon de nombreux experts militaires, être au centre d’un jeu d’alliances de plus en plus complexe conduisant toute la seconde partie de GrandLine à un potentiel conflit généralisé que personne aujourd’hui ne serait en mesure de contenir.

Natif de Water7, Edgar Kent passe son Certificat d’Étude à l'âge de 15 ans, avant de s’inscrire à la Faculté de droit et de sciences politiques de St.Poplar qu'il quitte 3 ans plus tard, un double diplôme en poche. Il effectue en 1514 son Service Militaire pendant six mois dans le Nouveau Monde, et rejoindra à l'occasion les rangs des rédacteur de l'Agence Mondiale de Presse (AMP). Il restera membre de l'AMP et continuera à voyager sous protection militaire jusqu'en 1520, date à laquelle il retourne dans le domaine de la presse civile. Il intègre le GrandLine Times et en devient, à tout juste 30 ans, le rédacteur en chef.