Monkey D. Luffy - GrandLine Times
Monkey D. Luffy

Tentative d’assassinat sur Big Mom !

/
65 vues
Lecture : 5 min

Le World Economic Journal révèle, dans son édition spéciale dont nous n’avons pas pu vérifier l’ensemble des informations, le rôle central de Luffy au chapeau de paille dans la tentative d’assassinat avortée de l’impératrice pirate Charlotte Linlin!

Nos confrères du World Economic Journal nous apprennent, dans une édition spéciale qui a d’ores-et-déjà fait grand bruit, la tentative d’assassinat avortée sur la personne de Big Mom, reine de Tottland. Personne auparavant n’avait osé défier l’Impératrice, dont la position n’a jamais ne serait-ce qu’une seule fois été ébranlée depuis des décennies. Si Charlotte Linlin est toujours en vie à l’heure actuelle, cet événement marque néanmoins la première grande défaite de la pirate – qui plus est sur son propre territoire, réputé jusqu’ici inviolable.

L’instigateur de cette tentative avortée n’est autre que le pirate révolutionnaire Monkey D. Luffy. À l’aide de son intelligence, celui-ci a planifié une stratégie pour venir à bout de la Reine Mama dont il aurait réussi à détruire le palais. Il aurait également vaincu, à lui seul, deux de ses commandants dont les primes s’élèvent respectivement à plus de 800 millions et 1 milliard de berrys chacun ! Il ne fait aucun doute que ces faits d’armes retentissants représentent des prouesses non négligeables, à ajouter au répertoire des victoires, toujours plus inquiétantes, de Luffy au chapeau de paille.

L’émergence d’un nouvel Empereur ?

Toujours selon les révélations de « sources bien informées » du W.E.J, Monkey D. Luffy aurait actuellement sous sa bannière 7 puissants équipages pirates (dont les noms n’ont pas encore été confirmés) et serait désormais à la tête d’environ 5000 hommes. Grâce à son charisme exceptionnel et ses qualités de leader, Luffy au chapeau de paille aurait également réussi à conclure une alliance avec l’Armée Maléfique du Germa 66, ainsi qu’avec les pirates du Soleil de l’ancien Corsaire Jinbei et l’équipage Firetank de la supernova Capone Bege. Les craintes que nous avions déjà émises dans ces pages semblent donc se confirmer et la soif d’expansion du pirate révolutionnaire ne plus connaître de limites. L’heure de l’avènement du 5ème Empereur a sans aucun doute sonné !

Du côté de la Marine, on reste très prudent face à ces informations et on ne commente pas. En interne, aucune confirmation du changement de statut du pirate n’a pour le moment été faite… ce qui ne saurait tarder, compte tenu de l’actualisation dramatique de la prime de Monkey D. Luffy, désormais recherché mort ou vif pour un montant d’1,5 milliards de berrys. Rappelons qu’en haut lieu, l’attention était depuis un moment déjà rivée sur le chapeau de paille du fait de ses relations familiales. Il semble désormais établi qu’en plus d’être le frère adoptif de Portags D. Ace, il possède également des liens avec Sabo, qui n’est autre que le commandant en second de l’armée Révolutionnaire.

La rédaction du GrandLine Times reste mobilisée afin de recouper et vérifier au mieux ces informations, dont les possibles répercussions ne manqueront pas d’être évoquées au cours d’une Rêverie qui s’annonce déjà très agitée.

Natif de Water7, Edgar Kent passe son Certificat d’Étude à l'âge de 15 ans, avant de s’inscrire à la Faculté de droit et de sciences politiques de St.Poplar qu'il quitte 3 ans plus tard, un double diplôme en poche. Il effectue en 1514 son Service Militaire pendant six mois dans le Nouveau Monde, et rejoindra à l'occasion les rangs des rédacteur de l'Agence Mondiale de Presse (AMP). Il restera membre de l'AMP et continuera à voyager sous protection militaire jusqu'en 1520, date à laquelle il retourne dans le domaine de la presse civile. Il intègre le GrandLine Times et en devient, à tout juste 30 ans, le rédacteur en chef.