Le mythique stade Madisson de Ballywood

Le calendrier de la saison GSL 1524-1525 dévoilé

/
1506 vues
Lecture : 5 min

Les White Stars de Ballywood vont-ils conserver leur titre? La GrandLine Soccer League (GSL) a dévoilé ce jeudi le calendrier 1524-1525 de la nouvelle saison de football. Qui soulèvera en juin prochain la Coupe des Rois du Football de Rêve ?

Le calendrier 1524-1525 de la Coupe des Rois du Football de Rêve a été dévoilé ce jeudi par la GrandLine Soccer League (GSL). Il sera à retrouver club par club et journée par journée dans notre édition de demain. Une nouvelle fois, 20 équipes vont s’affronter lors des 28 journées et 80 matches répartis entre le 28 octobre 1524 et le 25 mai 1525. La compétition se terminera le 1er juin 1525 à Water7, lieu choisi cette année pour la grande finale.

Le coup d’envoi de cette nouvelle saison sera donné le vendredi 28 octobre avec une confrontation entre les Sanders d’Alabasta, qui ont fini bons derniers la saison dernière, et les Cowboys de Banaro. L’ensemble de la compétition sera une fois de plus à suivre régulièrement dans nos colonnes, mais également sur les ondes de GrandLine FM tous les vendredis et samedis soirs.

Presque 5 mois après que les White Stars de Ballywood aient été couronnés champions pour la 12e fois de leur histoire, l’équipe de l’attaquant superstar Messi Christ reste la grandissime favorite à sa propre succession. Attention toutefois au transfert cet été du génial milieu de terrain Kroos Zlatan vers les Cowboys de Banaro, qui pourrait changer la donne et transformer cette équipe des Cowboys en finaliste potentiel. Le Thunder d’Illusia, toujours amené par son ‘Super Great Goalkeeper’ Genzo Navas reste, évidemment, un concurrent sérieux.

Comme chaque année, 3 équipes en provenance des Quatre Océans ont été invitées par les hautes instances de la ligue à rejoindre la compétition. Cette année sera donc l’occasion pour les Green Volcanoes de Cozia (EB), les Palmers de Baterilla (SB) et les Crusaders de Luvneel (NB) de prouver qu’ils ont leur place parmi les grosses écuries de GrandLine!! Mention spéciale pour le jeune milieu défensif de Lvneel, Barella M. Bappé, 17 ans, qui n’en finit plus d’impressionner les observateurs. Sans doute est-ce sa dernière année au sein du club de North Blue avant un transfert l’été prochain?

« Classico » Thunder-Punchers en décembre et en mars
Le premier « classico » de l’année entre le Thunder d’Illusia et les Punchers de Prodence aura lieu le 18 décembre au Strong Stadium de Prodence, avec un match retour au Parc Verbatim d’Illusia le 16 mars prochain. Les deux équipes, dont la rivalité légendaire a rythmé la compétition pendant des décennies, ne manquent jamais de motivation avant de s’affronter. L’année dernière, le Thunder a remporté les matchs allers et retours, et la star des Punchers, l’ailier Fekir Salah, a dores et déjà déclaré que les rencontres contre Illusia seraient cette saison pour lui « une priorité absolue ».

« Derby » Cactus-Cruz Azùl en novembre et janvier
Les supporters les plus bruyants de la ligue!! Le derby chaud bouillant entre les Cactus de Foulshout et les Cruz Azùl de Shishano aura lieu au Parc Peyote de Foulshout en février lors de la 14e journée. Le retour prendra place le 20 avril à Shishano.

« Nullissimo » Sanders-Mountains
La confrontation des nuls, de plus en plus prisée par les amateurs!! Saison après saison, les deux équipes ne parviennent pas à hausser leur niveau de jeu. Les Sanders d’Alabasta et les Mountains d’Hannabal représenteront à nouveau certainement les deux équipes de bas de tableau. Qui finira dernier?

La 1ère journée (28-29-30 octobre)
Sanders d’Alabasta – Red Stars de Rourucia
Fountains de Water7 – Cactus de Foolshout
Cruz Azùl de Shishano – Mountains d’Hannabal

Les grosses affiches de la saison à ne pas manquer!
Cowboys de Banaro – White Stars de Ballywood, le 19 novembre
Thunder d’Illusia – Punchers de Prodence le 3 décembre
Punchers de Prodence – Cruz Azùl de Shishano, le 20 avril

Lecteur du journal The Team depuis l'âge de six ans, il a toujours été passionné par le sport, en particulier le base-ball qu'il a découvert très jeune. Longtemps motivé par l'idée d'effectuer une carrière dans le sport de haut niveau, une grave blessure met fin à ses ambitions. Un diplôme de journalisme en poche, il intègre la rédaction de The Team en 1513, jusqu'à la disparition de la revue en 1518. Il intègre la rédaction du GrandLine Times en tant que pigiste avant de se voir confié, quelques années plus tard, le pôle Sportif de notre journal.