Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Victoire2

Victoire!!!

Dans Archives, L'après Guerre du Sommet Par

Les scènes de liesse popu­laire se multi­plient de part le monde tandis que se propage la nouvelle de ce jour histo­rique : Les forces de la Marine ont remporté une victoire totale et déci­sive sur les forces de la Pira­te­rie, mettant fin au règne despo­tique de feu-Barbe Blanche

C’est par dizaine que nos corres­pon­dants sur les Quatres Océans, ainsi que sur Grand Line, nous font parve­nir des comptes-rendus au contenu virtuel­le­ment iden­tique. Sur les places de marché, dans les bars, les places publiques, les rues, partout la foule se réunit. Partout la crainte a fait place à la joie, au soula­ge­ment, aux regrou­pe­ments popu­laires; Partout les mêmes scènes de liesse, de chant, de festi­vité. Un poids énorme vient d’être ôté des épaules du monde, et sa popu­la­tion compte bien célé­bré l’évè­ne­ment. « C’est l’un des plus beaux jours de ma vie » nous confiera un commerçant de la ville de Role­kaat (WB), d’où serait origi­naire Edward Newgate. Ici les petites filles jouent, là-bas, les hommes pieux prient, et les moins croyants boivent, sourire aux lèvres. Et lorsque vous leur deman­dez s’ils imaginent le problème de la Pira­te­rie résolu, ils répondent sans naïveté. « Bien sur cela ne réglera pas le problème », nous confiera un profes­seur de l’Uni­ver­sité de LogueTown, se faisant l’écho d’un point de vue large­ment partagé. «  Mais l’un des leaders pirate les plus charis­ma­tiques vient d’être abattu. Le symbole est fort ». Nous ne saurions mieux dire.

Edward Newgate, plus connu sous le pseu­do­nyme de Barbe Blanche, a péri hier jeudi lors d’un affron­te­ment sans précé­dent réunis­sant sur le même champs de bataille les êtres les plus puis­sants que compte cette planète. Plusieurs heures d’une lutte véri­ta­ble­ment tita­nesque, et dont les réper­cus­sions se sont fait ressen­tir aux quatre mers du monde, auront été néces­saires afin d’en découdre avec celui que certains surnom­maient « L’homme le plus fort du monde », et dont le règne sur les Océans durait depuis une ving­taine d’an­nées main­te­nant.

Les diri­geants mondiaux saluent une « bonne nouvelle »

Les décla­ra­tions offi­cielles en prove­nance des prin­ci­paux diri­geants du monde se sont accu­mu­lées au cours de la jour­née en réac­tion à l’évè­ne­ment.

Le Goro­sei a salué un « résul­tat majeur » dans la lutte contre la Pira­te­rie et a « chaleu­reu­se­ment salué l’hé­roïsme, l’ab­né­ga­tion et le courage des forces de la Marine, dont le Monde Libre peut s’enor­gueillir ».
A Marijoa, La Noblesse Mondiale a elle rappelé qu’Ed­ward Newgate, de part l’am­pleur de son influence, avait  « une très grave respon­sa­bi­lité dans la divi­sion et la haine entre les peuples », avant de saluer « une bonne nouvelle pour tous les hommes dans le monde qui vivent simple­ment et sont paci­fiques ».

Victoire

C’est « une victoire des forces de paix », a estimé le Président d’Iga­po­lis (GL) Jonas­trof, tandis le Roi Eliza­bello II de Prodence (NM) a rendu hommage à « la téna­cité des forces de la Marine » après la mort de Barbe Blanche qu’il quali­fie d’« événe­ment majeur de la lutte mondiale contre la pira­te­rie ». Le Royaume de Goa (EB) a salué « un événe­ment consi­dé­rable pour le monde entier », esti­mant que la nouvelle pouvait jouer « posi­ti­ve­ment » sur le sort des nombreuses victimes de la Pira­te­rie à travers le Monde.

« C’est un grand résul­tat dans la lutte contre la barba­rie » et « un grand résul­tat pour la Justice et pour tous les Pays Libres », a souli­gné quand à lui Thalassa Lucas, Souve­rain du Royaume d’Ilu­sia (WB); les auto­ri­tés de Logue­town (EB) ayant quand à elles salué le décès d’Ed­ward Newgate en esti­mant qu’il n’était toute­fois « pas déci­sif » dans la lutte contre la pira­te­rie.

Plus prag­ma­tique, le monarque Alabas­tien Cobra Nerfer­tari s’est féli­cité d’une « victoire impor­tante » mais a décidé de renfor­cer la sécu­rité le long des côtes de son royaume afin de se « prépa­rer à une éven­tuelles recru­des­cence d’in­va­sions » suite à l’an­nonce de la mort du capi­taine des Pirates de Barbe Blanche.

Nous ne nous leur­re­rons pas sur les défis à venir pour les forces du Gouver­ne­ment et de la Marine, les dernières paroles de Newgate faisant tris­te­ment écho à celles pronon­cées il y a 22 ans par un autre célèbre pirate, avec les consé­quences qu’on sait. Toute­fois, la confiance d’une grande majo­rité de nos conci­toyens envers les auto­ri­tés de la Marine semble aujourd’­hui plus que jamais renou­ve­lée, et l’es­poir d’un monde vivant enfin en paix – chimère aussi vieille que la Civi­li­sa­tion – renaît, fut-ce seule­ment pour un jour.

Ce jour, les géné­ra­tions qui nous suivront conti­nue­ront de le commé­mo­rer comme celui ou le terrible Barbe Blanche aura tres­sailli; Le jour ou s’est joué à Mari­ne­ford ce que l’His­toire appelle dors et déjà la ‘Guerre du Sommet‘.

Avec AMP

Natif de Water7, Edgar Kent passe son Certificat d'Etude à l'âge de 15 ans, avant de s’inscrire à la Faculté de droit et de sciences politiques de St.Poplar qu'il quitte 3 ans plus tard, un double diplôme en poche. Il effectue en 1514 son Service Militaire pendant six mois dans le Nouveau Monde, et rejoindra à l'occasion les rangs des rédacteur de l'Agence Mondiale de Presse (AMP). Il restera membre de l'AMP et continuera à voyager sous protection militaire jusqu'en 1520, date à laquelle il retourne dans le domaine de la presse civile. Il intègre le GrandLine Times et en devient, à tout juste 30 ans, le rédacteur en chef.

Egalement dans Archives

Aller en Haut