Le Germa 66, entre mythe et réalité

Le véritable Germa 66

520 vues
Lecture : 5 min

La sortie du dernier volume des aventures de Sora est pour nous l’occasion de revenir sur le phénomène. Aujourd’hui, petit point d’histoire sur les inspirations à l’origine même de la trame principale. Aussi étrange que celui puisse paraître, l’ennemi de toujours, le maléfique Germa 66, a réellement existé – même si les différents auteurs de Sora ont très largement transformé la réalité.

La mythique armée du Mal, le Germa 66, est connue du monde entier à travers les aventures de Sora le Guerrier des Mers. Ce que l’on sait moins, en revanche, c’est que cette armée a réellement existé ! À leur tête, la mystérieuse Maison Vinsmoke. Cette famille de lignée royale a, pendant un temps, régné sur North Blue d’une main de fer. Sa réputation était peu fameuse et son nom a longtemps été associé au Mal. C’est cette réputation qui aura inspiré le Germa 66 que nous connaissons aujourd’hui, et dont Sora est l’ennemi héréditaire.

Laurànt Bern, historien à l’université de Luvneel (NB), nous met sur la voie « Des documents d’archives du Gouvernement Mondial attestent de l’existence d’une lignée royale en la Maison Vinsmoke depuis au moins 400 ans. Les fameux Récits de Voyage de Montblanc Norland, par exemple, mentionnent eux aussi cette famille, la décrivant comme l’un des multiples clans guerriers qui sévissaient alors dans la région de North Blue ».

L’époque connaissait une grande période d’instabilité politique et, durant près d’un siècle, de nombreuses puissances émergèrent avant de disparaître. Comme nous le confirme Laurànt Bern, « La famille Vinsmoke a régné il y a 300 ans sur un très vaste territoire qui comprenait alors la quasi-totalité de l’Océan du Nord. On l’appelait l’Empire Germa. Une légende, rapportée par de nombreux observateurs de l’époque, voudrait que cet empire ait connu un apogée de seulement 66 jours avant de voir ses territoires reconquis les uns après les autres. De là viendrait le nom de son armée, le Germa 66 ».

C’est également, selon l’historien, suite à ces événements que la famille Vinsmoke est progressivement devenue, dans l’imagerie populaire de l’époque, une lignée de « Rois sans terre », avant de tomber dans l’oubli dans les siècles qui suivirent.

Le Germa existe-t-il toujours ?

C’est le point le plus intéressant concernant le Germa : sa légende, surtout sur North Blue, reste très vivace. Or, si tout le monde en a entendu parler, personne ne les a jamais vus. « Paradoxalement » nous explique Laurànt Bern, « il devient très difficile à partir du siècle dernier de suivre les agissements des Vinsmoke. Leur dernier fait d’armes avéré remonte à 1498 et un évènement connu des historiens sous le nom de « Massacre des Quatre Nations », lors duquel quatre monarques mineurs de North Blue tombèrent suite à l’invasion de l’armée du Germa 66. Une rumeur folle se répandit sur North Blue à l’époque : l’armée du Germa souhaitait reconquérir l’Océan du Nord. »

Depuis, plus rien, ou presque. Des histoires qu’on se raconte au coin du feu, des actes de violence prétendument attribués à l’Armée du Mal, mais rien qui ne puisse être officiellement établi. Pourtant, Le Germa est toujours listé comme une Nation reconnue par le Gouvernement Mondial – ce qui signifie qu’ils ont toujours, officiellement, le droit de participer à la Rêverie. Un comble pour un groupuscule dont personne aujourd’hui ne semble en mesure de confirmer l’existence !

Fils d'un militaire de carrière, Altaïr Pliskin est né à Apple Nine (NM), mais grandit au Royaume Shikkearu (GL), où le père est muté. Il y fait des études classiques et obtient une licence en lettres avant que n'éclate la Guerre en 1515. Le père meurt au combat et la famille s'installe à Atenopolis (GL). Il intègre en tant que pigiste la rédaction du quotidien Le Pays, puis travaille cinq ans pour l'Agence Mondiale de Presse (AMP) et peaufine son apprentissage du métier. Il intègre la rédaction du GrandLine Times en 1522.