Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Le véri­table Germa 66

Dans Perspectives Par

La sortie du dernier volume des aven­tures de Sora est pour nous l’oc­ca­sion de reve­nir sur le phéno­mène. Aujourd’­hui, petit point d’his­toire sur les inspi­ra­tions à l’ori­gine même de la trame prin­ci­pale. Aussi étrange que celui puisse paraître, l’en­nemi de toujours, le malé­fique Germa 66, a réel­le­ment existé – même si les diffé­rents auteurs de Sora ont très large­ment trans­formé la réalité.

La mythique armée du Mal, le Germa 66, est connue du monde entier à travers les aven­tures de Sora le Guer­rier des Mers. Ce que l’on sait moins, en revanche, c’est que cette armée a réel­le­ment existé ! À leur tête, la mysté­rieuse Maison Vins­moke. Cette famille de lignée royale a, pendant un temps, régné sur North Blue d’une main de fer. Sa répu­ta­tion était peu fameuse et son nom a long­temps été asso­cié au Mal. C’est cette répu­ta­tion qui aura inspiré le Germa 66 que nous connais­sons aujourd’­hui, et dont Sora est l’en­nemi héré­di­taire.

Laurànt Bern, histo­rien à l’uni­ver­sité de Luvneel (NB), nous met sur la voie. « Des docu­ments d’ar­chives du Gouver­ne­ment Mondial attestent de l’exis­tence d’une lignée royale en la Maison Vins­moke depuis au moins 400 ans. Les fameux Récits de Voyage de Mont­blanc Norland, par exemple, mentionnent eux aussi cette famille, la décri­vant comme l’un des multiples clans guer­riers qui sévis­saient alors dans la région de North Blue ».

L’époque connais­sait une grande période d’ins­ta­bi­lité poli­tique et, durant près d’un siècle, de nombreuses puis­sances émer­gèrent avant de dispa­raître. Comme nous le confirme Laurànt Bern, « La famille Vins­moke a régné il y a 300 ans sur un très vaste terri­toire qui compre­nait alors la quasi-tota­lité de l’Océan du Nord. On l’ap­pe­lait l’Em­pire Germa. Une légende, rappor­tée par de nombreux obser­va­teurs de l’époque, voudrait que cet empire ait connu un apogée de seule­ment 66 jours avant de voir ses terri­toires reconquis les uns après les autres. De là vien­drait le nom de son armée, le Germa 66 ».

C’est égale­ment, selon l’his­to­rien, suite à ces événe­ments que la famille Vins­moke est progres­si­ve­ment deve­nue, dans l’ima­ge­rie popu­laire de l’époque, une lignée de « Rois sans terre », avant de tomber dans l’ou­bli dans les siècles qui suivirent.

Le Germa existe-t-il toujours ?

C’est le point le plus inté­res­sant avec le Germa : sa légende, surtout sur North Blue, reste très vivace. Or, si tout le monde en a entendu parler, personne ne les a jamais vu. « Para­doxa­le­ment » nous explique Laurànt Bern, « il devient très diffi­cile à partir du siècle dernier de suivre les agis­se­ments des Vins­moke. Leur dernier fait d’armes avéré remonte à 1498 et un évène­ment connu sous le nom de ‘Mas­sacre des Quatre Nations’, lors duquel quatre monarques mineurs de North Blue tombèrent suite à un assaut du Germa 66. Une rumeur folle se répan­dit sur North Blue à l’époque, à savoir que l’ar­mée du Germa souhai­tait reconqué­rir l’Océan du Nord. »

Depuis, plus rien, ou presque. Des histoires qu’on se raconte au coin du feu, des actes de violence préten­du­ment attri­bués à l’Ar­mée du Mal, mais rien qui ne puisse être offi­ciel­le­ment établi. Pour­tant, Le Germa est toujours listé comme une Nation recon­nue par le Gouver­ne­ment Mondial – ce qui signi­fie qu’ils ont toujours, offi­ciel­le­ment, le droit de parti­ci­per à la Rêve­rie. Un comble pour un grou­pus­cule dont personne aujourd’­hui ne semble en mesure de confir­mer l’exis­tence !

Diplômée du prestigieuse Institut des Sciences Politiques de Logue Town (EB), Kana D. Kenji est notamment l'auteur de Comprendre les systèmes politiques, un ouvrage dans lequel elle revisite l'histoire des différents régimes incorporés au Gouvernement Mondial. Elle enseigne en master à l'Institut d'Etudes Politiques de Washin Town (GL) et assure une chronique des évolutions politiques contemporaine dans la revue Commentaire. Elle participe régulièrement au GrandLine Times depuis 1522.

Egalement dans Perspectives

Aller en Haut