Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Un simple pirate ?

Dans Perspectives Par

Alors qu’on le croyait mort et enterré, le voici refai­sant la une des jour­naux. Parmi les pirates tris­te­ment célèbres de la Géné­ra­tion Terrible, Monkey D. Luffy est un cas à part. S’il est vrai que son équi­page ne s’est pas, jusqu’ici, fait remarquer pour des actes de massacres civiles, il s’est en revanche admi­ra­ble­ment distin­gué pour son manque totale de respect envers les insti­tu­tions mondiales. Le Chapeau de Paille, une âme de Révo­lu­tion­naire ?

L’on savait l’équi­page de Monkey D. Luffy, origi­naire d’East Blue, peu enclin à la cour­toi­sie lorsqu’un navire de la Marine le saluait d’un peu trop près. On n’ima­gi­nait pas néan­moins que son équi­page écope­rait un jour d’une telle renom­mée. Petite rétros­pec­tive d’une « star » tris­te­ment célèbre.

Les agres­sions succes­sives de nombreux lieu­te­nants et autres offi­ciers sur les mers d’East Blue étant deve­nues dange­reu­se­ment régu­lières, la Marine permit à Monkey d’éco­per d’un premier avis de recherche, accom­pa­gné d’une prime de 30.000.000. Ce n’était qu’un début.

L’équi­page pénètre ensuite dans GrandLine et enchaîne alors les méfaits, l’apo­théose semblant avoir été atteint lors de son intru­sion à Enies Lobby, l’île de la Justice qu’il a pratique­ment entiè­re­ment détruite. L’his­toire raconte même qu’il aurait, afin de montrer clai­re­ment ses inten­tions, inten­tion­nel­le­ment fait brûler le drapeau du Gouver­ne­ment Mondial. Un acte équi­valent à une décla­ra­tion de guerre. Il semble néan­moins que ceci ne fut pas encore assez puisque l’équi­page enchaîne avec l’agres­sion sur-média­ti­sée d’un Dragon Céleste sur l’Ar­chi­pel Sabaody. On savait Monkey D. Luffy emplit de haine pour la Marine, mais c’est à présent toute forme de repré­sen­ta­tion du Gouver­ne­ment Mondial qui semble être visée – et la Noblesse Mondiale est sans doute l’image la plus symbo­lique et la plus impor­tante de ce Gouver­ne­ment.

Le Chapeau de Paille entre enfin dans l’His­toire lors de sa parti­ci­pa­tion à la Guerre du Sommet voici main­te­nant deux ans. Le monde découvre alors ses liens avec Port­gas D. Ace, le Vice-Amiral Garp et Dragon le Révo­lu­tion­naire. Supposé décédé depuis, il fait son come-back presque deux ans jour pour jour après sa dernière appa­ri­tion publique et s’en prend une nouvelle fois direc­te­ment aux offi­ciers de la Marine présents sur l’Ar­chi­pel Sabaody. De quoi ravir les Révo­lu­tion­naires, dont on aurait tord de ne pas évoquer ici les acti­vi­tés.

L’ex Vice-Amiral Garp l’aura suffi­sam­ment affirmé : Dragon et Luffy ne se sont jamais rencon­trés, et le fils a semble-t-il ignoré la majeure partie de sa vie l’iden­tité du père. Quand bien même cela serait vrai, le doute s’ins­talle en nous. Les Révo­lu­tion­naires étant davan­tage des extré­mistes poli­tiques que des pirates propre­ment dit, il est trou­blant de consta­ter que, contrai­re­ment à d’autres de ses congé­nères, Monkey D. Luffy semble s’en prendre prio­ri­tai­re­ment au Gouver­ne­ment lui-même. Le Chapeau de Paille, un agent des Révo­lu­tion­naires ? L’hy­po­thèse se véri­fie de jour en jour. Le chef des Révo­lu­tion­naires, le sinistre Dragon, en qualité d’homme le plus recher­ché au monde, aurait en effet tout inté­rêt à former des jeunes gens afin de leur faire prendre la mer et d’ef­fec­tuer pour lui le sale boulot.

Quel sera donc le prochain fait d’arme de l’équi­page du Chapeau de Paille (lire : quelles ficelles tirera ensuite le mouve­ment des Révo­lu­tion­naires) ? Quelle sera la prochaine cible ? A moins de prendre direc­te­ment d’as­saut le Quar­tier Géné­ral de la Marine ou la Place Centrale de Mariojoa, on a du mal à imagi­ner Monkey D. Luffy conti­nuer bien plus loin sa rébel­lion, les Hautes Auto­ri­tés ne pouvant raison­na­ble­ment plus se conten­ter à présent de rester passives dans leurs agis­se­ments à son encontre.

Il ne fait aucun doute que la prime de Monkey, déjà consi­dé­rable, sera encore augmen­tée, sa noto­riété dans le Nouveau Monde risquant d’al­ler crois­sante. L’Ami­ral en Chef Saka­zuki doit donc, en ce moment même, surveiller de près ce Chapeau de Paille qui, s’il n’est pas appré­hendé très vite, risque de faire, selon les souhaits du mouve­ment qui le porte, bascu­ler le monde dans le chaos et l’anar­chie.

Wanted_Luffy

Diplômée du prestigieux Institut des Sciences Politiques de Logue Town (EB), Kana D. Kenji est notamment l'auteur de Comprendre les systèmes politiques, un ouvrage dans lequel elle revisite l'histoire des différents régimes incorporés au Gouvernement Mondial. Elle enseigne en master à l'Institut d'Etudes Politiques de Washin Town (NM) et assure une chronique des évolutions politiques contemporaine dans la revue Commentaire.s. Elle participe régulièrement au GrandLine Times depuis 1522.

Egalement dans Perspectives

Aller en Haut