Le milliardaire Gild Tesoro incarcéré !

434 vues
Lecture : 3 min

Coup de tonnerre dans le milieu des affaires ! L’information est passée inaperçue, mais mérite pourtant qu’on s’y arrête. Largement méconnu du grand public, le sulfureux Gild Tesoro était une figure emblématique de la finance internationale. Mardi dernier, il est passé en quelques heures de son gigantesque et emblématique casino, le Gran Tesoro, aux geôles d’Impel Down, nettement moins confortables.

Le milliardaire de 41 ans, dont la fortune est estimée à quelques 500 milliards de berrys, a été appréhendé en début de soirée. Une dizaine de vaisseaux de guerre de la Marine, appuyés par des agents du Cipher Pol, ont ouvert le feu contre le casino, créant panique et confusion parmi les visiteurs. Si l’immense majorité est parvenue à quitter les lieux sans soucis, la Marine évoque quelques blessés qui ont été « immédiatement pris en charge ».

Suite à son arrestation, le bouillonnant patron de casino a été transporté à Enies Lobby accompagné de son cercle exécutif, dont plusieurs membres sont soupçonnés d’entretenir des liens ténus avec le milieu de la pègre. Tesoro a été jugé en comparution immédiate et reconnu coupable de plusieurs chefs d’inculpation, dont extorsion de fonds en bande organisée, escroquerie, blanchiment ou encore complicité d’actes de piraterie.

Il a été classé Desperate Criminal et immédiatement conduit au grand centre pénitencier d’Impel Down, où il séjournera pour une durée encore indéterminée. Les enquêteurs du Cipher Pol doivent toujours déterminer jusqu’où allaient les liens unissant Gild Tesoro à la pègre et la grande piraterie internationale. Plus grave, les enquêteurs soupçonnent fortement le Grand Tesoro d’avoir pu servir à financer les armées révolutionnaires de Monkey D. Dragon. Si ces faits sont avérés, celui qu’on surnommait encore il y a peu « l’empereur de l’or » risque au mieux la prison à perpétuité, au pire la peine de mort.

Fils d'un militaire de carrière, Altaïr Pliskin est né à Apple Nine (NM), mais grandit au Royaume Shikkearu (GL), où le père est muté. Il y fait des études classiques et obtient une licence en lettres avant que n'éclate la Guerre en 1515. Le père meurt au combat et la famille s'installe à Atenopolis (GL). Il intègre en tant que pigiste la rédaction du quotidien Le Pays, puis travaille cinq ans pour l'Agence Mondiale de Presse (AMP) et peaufine son apprentissage du métier. Il intègre la rédaction du GrandLine Times en 1522.