Première source d'informations sur GrandLine et les quatre Océans

Tenta­tive d’as­sas­si­nat sur Big Mom !

Dans (Spoils) Par

Le World Econo­mic Jour­nal révèle, dans son édition spéciale dont nous n’avons pas pu véri­fier l’en­semble des infor­ma­tions, le rôle central de Luffy au chapeau de paille dans la tenta­tive d’as­sas­si­nat avor­tée de l’im­pé­ra­trice pirate Char­lotte Linlin!

Nos confrères du World Econo­mic Jour­nal nous apprennent, dans une édition spéciale qui a d’ores-et-déjà fait grand bruit, la tenta­tive d’as­sas­si­nat avor­tée sur la personne de Big Mom, reine de Totto Land. Personne aupa­ra­vant n’avait osé défier l’Im­pé­ra­trice, dont la posi­tion n’a jamais ne serait-ce qu’une seule fois été ébran­lée depuis des décen­nies. Si Char­lotte Linlin est toujours en vie à l’heure actuelle, cet événe­ment marque néan­moins la première grande défaite de la pirate – qui plus est sur son propre terri­toire, réputé jusqu’ici invio­lable.

L’ins­ti­ga­teur de cette tenta­tive avor­tée n’est autre que le pirate révo­lu­tion­naire Monkey D. Luffy. À l’aide de son intel­li­gence, celui-ci a plani­fié une stra­té­gie pour venir à bout de la Reine Mama dont il aurait réussi à détruire le palais. Il aurait égale­ment vaincu, à lui seul, deux de ses comman­dants dont les primes s’élèvent respec­ti­ve­ment à plus de 800 millions et 1 milliard de berrys chacun! Il ne fait aucun doute que ces faits d’armes reten­tis­sants repré­sentent des prouesses non négli­geables, à ajou­ter au réper­toire des victoires, toujours plus inquié­tantes, du pirate révo­lu­tion­naire.

L’émer­gence d’un nouvel Empe­reur ?

Toujours selon les révé­la­tions de « sources bien infor­mées » du W.E.J, Monkey D. Luffy aurait actuel­le­ment sous sa bannière 7 puis­sants équi­pages pirates (dont les noms n’ont pas encore été confir­més) et serait désor­mais à la tête d’en­vi­ron 5000 hommes. Grâce à son charisme excep­tion­nel et ses quali­tés de leader, Luffy au chapeau de paille aurait égale­ment réussi à conclure une alliance avec l’Ar­mée Malé­fique du Germa 66, ainsi qu’a­vec les pirates du Soleil de l’an­cien Corsaire Jinbei et l’équi­page Fire­tank de la super­nova Capone Bege. Les craintes que nous avions déjà émises dans nos colonnes semblent donc se confir­mer et la soif d’ex­pan­sion du chapeau de paille ne plus connaître de limites. L’heure de l’avè­ne­ment du 5ème Yonkō a sans aucun doute sonné!

Du côté de la Marine, on reste très prudent face à ces infor­ma­tions et on ne commente pas. En interne, aucune confir­ma­tion du chan­ge­ment de statut du pirate n’a pour le moment été faite… ce qui ne saurait tarder, compte tenu de l’ac­tua­li­sa­tion drama­tique de la prime de Monkey D. Luffy, désor­mais recher­ché mort ou vif pour un montant d’1,5 milliards de berrys. Rappe­lons qu’en haut lieu, l’at­ten­tion était depuis un moment déjà rivée sur le chapeau de paille du fait de ses rela­tions fami­liales. Il semble désor­mais établi qu’en plus d’être le frère adop­tif de Portags D. Ace, il possède égale­ment des liens avec Sabo, qui n’est autre que le comman­dant en second de l’ar­mée Révo­lu­tion­naire.

La rédac­tion du GrandLine Times reste mobi­li­sée afin de recou­per et véri­fier au mieux ces infor­ma­tions, dont les possibles réper­cus­sions ne manque­ront pas d’être évoquées au cours d’une Rêve­rie qui s’an­nonce déjà très agitée.

Natif de Water7, Edgar Kent passe son Certificat d'Etude à l'âge de 15 ans, avant de s’inscrire à la Faculté de droit et de sciences politiques de St.Poplar qu'il quitte 3 ans plus tard, un double diplôme en poche. Il effectue en 1514 son Service Militaire pendant six mois dans le Nouveau Monde, et rejoindra à l'occasion les rangs des rédacteur de l'Agence Mondiale de Presse (AMP). Il restera membre de l'AMP et continuera à voyager sous protection militaire jusqu'en 1520, date à laquelle il retourne dans le domaine de la presse civile. Il intègre le GrandLine Times et en devient, à tout juste 30 ans, le rédacteur en chef.

Egalement dans (Spoils)

Aller en Haut