L'Amiral en chef Sakazuki

Sakazuki : « Monkey D. Luffy n’est pas une priorité »

403 vues
Lecture : 1 min

Quand bien même le niveau d’alerte aux alentours de G1 est « élevé et permanent », l’amiral en chef a déclaré, à propos de Monkey D. Luffy, que celui-ci n’était « pas une priorité »

« Le fils de Dragon est bien évidemment un danger colossal pour le monde, et son retour une plaie, mais son équipage de meurtriers ne fait que s’ajouter à tant d’autres, tous aussi nuisibles. »

À la surprise générale, le pirate Monkey D. Luffy, fils de Dragon le révolutionnaire, a fait irruption sur l’archipel des Sabaody hier en s’en prenant physiquement à une garnison de la Marine. Le pirate, que l’on croyait décédé depuis deux ans, a semble-t-il rejoint son équipage, également aperçu sur l’archipel.

« Il nous faut être méticuleux si nous souhaitons éradiquer enfin ce mal appelé Piraterie » a ajouté Sakazuki. « Chaque capitaine périra par le fer, et le tour de Monkey D. Luffy viendra bien assez tôt »

Avec AMP

Fils d'un militaire de carrière, Altaïr Pliskin est né à Apple Nine (NM), mais grandit au Royaume Shikkearu (GL), où le père est muté. Il y fait des études classiques et obtient une licence en lettres avant que n'éclate la Guerre en 1515. Le père meurt au combat et la famille s'installe à Atenopolis (GL). Il intègre en tant que pigiste la rédaction du quotidien Le Pays, puis travaille cinq ans pour l'Agence Mondiale de Presse (AMP) et peaufine son apprentissage du métier. Il intègre la rédaction du GrandLine Times en 1522.